Le pistolet Luger P08

Le Luger Parabellum, rapporté du Front comme souvenir par de nombreux poilus, est l'un des tout premiers pistolets semi-automatiques et sans doute le premier ayant connu une large diffusion. Il fut fabriqué par la Deutsche Waffen und Munitionsfabriken de 1900 à 1942.

Le Luger P08 (photo tirée du site Wikipedia)

Luger 1808

Le nom Parabellum vient du latin Si vis Pacem, para bellum (si tu veux la paix, prépare la guerre). Le modèle P08 de l'armée allemande  correspond au modèle de 1908 chambré en 9 mm Parabellum et doté d'un canon de 10,2 cm (simplifié en 1914 devenant le P08/14). Le modèle produit pour la marine (de 1904 à 1918) a un canon de 15,2 cm, 20,3 cm pour celui destiné aux artilleurs.

Le Luger Parabellum était une arme confortable, précise et relativement fiable pour son époque mais cher à produire et capricieux en comparaison des modèles développés plus tard.

Malheureusement pas de P08 dans ma petite collection mais seulement quelques balles neutralisées qui ont le mérite de me permettre d'en parler.

Balles de 9mm Parabellum

photo-088.jpg

Les marquagnes sur les étuis de ces balles permettent de les identifier comme des balles de 9 mm parabellum fabriquées par la firme Rheinische Metallwarenfabrik à Dusseldorf (code "H") en juillet et en octobre 1918 (marquage "07 18" et "10 18"). Un grand merci à M. Philippe Lagnier qui a pu m'apporter ces précisions à travers ses mails éclairés.

Culots douilles 2

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×