Boussole brisée et balle allemande

Tout le monde a vu un jour ou l'autre dans un film une scène dans laquelle un homme est sauvé d'un tir par la présence providentielle d'un objet venu s'interposer entre la balle et la chair... Des histoires se dit-on... Et pourtant...

La boussole qui suit fait sans nul doute partie de ces objets devenus par la suite porte-bonheurs : précieusement conservée par le capitaine Ponseau dans sa malle, celle-ci a en effet la double particularité d'avoir sa vitre brisée suite à un impact qui l'a atteinte sur le bord et d'être accompagnée d'une ogive de balle de fusil mauser. Il n'est à partir de là pas difficile d'imaginer ce qui s'est produit... cet évènement étant d'ailleurs peut-être consigné dans une des nombreuses lettres envoyées par le capitaine à sa femme et qui attendent toujours d'être relues.

Dscf2598

Dscf2599

Dscf2600

Il est à préciser que la boite ne correspond pas à la boussole puisque la boussole brisée était fabriquée par la société Henri Morin et que la "boussole directrice lumineuse de Campagne" de la maison J. Auricoste présentait un profil bien différent comme le montrent les photos qui suivent, photos empruntées au site fort bien documenté (et qui m'a servi de source d'information) www.compassmuseum.com

http://www.compassmuseum.com/images/hand1/ac01_gr.jpg

 

Commentaires (2)

latargue
Merci pour l'intérêt que vous portez à ma collection. Pour répondre à votre question, l'ogive fait 28 mm de long pour environ 8 mm de diamètre.
Cordialement,
ritenuto
  • 2. ritenuto | 19/03/2016
Bonjour,
Votre collection est fascinante !
Une petite question : peut-on avoir une échelle, ou au moins la taille de la balle mauser ?
Cordialement,
Ritenuto

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×