Le nécessaire d'entretien

Une partie (il manque notamment des brosses) de ce qu'utilisait le poilu pour entretenir ses vêtements.

Dscf3668

La brosse était utilisée pour cirer les brodequins et les autres équipements en cuir (notamment le ceinturon et les cartouchières).

Dscf3674

On utilisait bien sûr de la graisse pour assouplir les cuirs. La graisse Paulin, graisse à chaussures composée pour l’essentiel de suif fondu, d’huile de poisson et de noir de fumée ("Excellent pour les capotes de voitures et les harnais des chevaux") a ainsi longtemps fournit l'Armée française.

Dscf3866 1

Dscf3867

La "patience" permettait de nettoyer les boutons sans salir les vêtements : il suffisait de faire coulisser le bouton le long de la fente après l'avoir fait passer par le trou circulaire.

Dscf3673

La cousette, en haut assemblée et en bas démontée, permettait de ranger du fil, des aiguilles et le dé à coudre et abritait une alène, permettant de percer le cuir.

Dscf3670

Dscf3671

La voici avec sa pochette de couture en basane (peau de mouton tannée avec des substances végétales)...

Dscf3666

Dscf3667

A tout ceci on peut ajouter le martinet, photographié ci-dessous mais auquel j'ai donné sa propre rubrique... Je vous laisse deviner à quoi il servait...

Dscf4014

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×