Les éperons de cavalerie

Au début de la guerre, la cavalerie est considérée comme l'élément offensif par excellence des forces armées.

Cependant, très vite, elle se révèle vulnérable face à la modernisation de l'artillerie et des armes lourdes, telles que la mitrailleuse. Elle est progressivement remplacée par des divisions blindées mécanisées, la présence de chevaux ne devenant plus que ponctuelle sur les champs de bataille. L'invention du char d'assaut finira d'accélérer le processus.

Voici deux éperons qui rappellent cette époque révolue, engluée dans la boue des tranchées...

photo-057.jpg

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×