Le brassard de brancardier

Pendant toute la guerre, des milliers de soldats blessés sont évacués chaque jour des champs de bataille. Les infirmiers et brancardiers chargés de ces évacuations se distinguaient par le port d'un brassard en tissu de drap blanc comportant une croix rouge en son milieu et le tampon du ministère de la guerre.
 
Dscn2583
Dscn2585
 
Selon les conventions internationales de Genève de 1864 et de 1907, le brassard de la croix rouge est censé mettre à l’abri des tirs ennemis ces infirmiers et brancardiers. Malheureusement, cela n’a pas toujours été le cas au cours de la Grande Guerre et de nombreux brancardiers, qui étaient pour la plupart des musiciens et des prêtres sans arme, y ont laissé la vie.

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×