On ne passe pas !

On ne passe pas !

Les bandes molletières

La bande molletière est emblématique de la silhouette du poilu. Destinée à protéger la jambe, elle remplace, dès octobre 1914, les jambières en cuir. Elle permet de mieux supporter de longues stations debout et d'éviter l'entrée de la terre ou de la boue dans les brodequins qu'elle recouvre.

Cependant, ces bandes présentent l'inconvénient majeur de se gorger d'eau en terrain humide et en cas de pluie. De fait, elles n'ont pu que favoriser le développement du "pied de tranchée", une infection du pied liée à l'humidité et qui pouvait conduire à l'amputation des orteils... voire du pied.

D'abord de couleur gris de fer-bleuté, ces bandes en laine sont réalisées avec le nouveau drap de couleur "bleu-horizon" dès le début de l'année 1915.

Les bandes molletières présentée ici est un modèle civil. De forme galbée - ce qui confère une meilleure tenue autour du mollet - elles mesurent 2,20 m et leurlargeur varie de 7,30 cm aux extrémités à 14,50 cm au centre. La fixation se fait en haut du mollet grâce au lacet de tissu cousu à l'une de ses extrémités.

Les bandes molletières enroulées

Img 2173Les même bandes molletières déroulées

Img 2171Img 2172Les bandes molletières "modèle réglementaire" pouvaient être achetées, comme tant d'autres choses, par le biais du catalogue de la Manufacture d'Armes et Cycles de St-Etienne en 1913 :

Molletieres

Ajouter un commentaire