Le canon de 37

Déjà utilisée avant guerre par toutes les puissances, notamment pour équiper les navires et les fortifications, cette arme lourde fut adoptée par l'Infanterie française au cours de la première guerre mondiale pour détruire les nids de mitrailleurs adverses avant d'être montée en 1917 sur les chars Renault FT.

Ce canon disposait d'une portée utile de 1 500 m largement suffisante et d'une précision bonne. Tirant normalement des obus explosifs, il pouvait aussi utiliser des obus perforants capables de percer quelques millimètres de blindage.

Quatre obus de calibre 37 : les deux premiers sont des obus perforants français à fusée d'ogive modèle 1885 datant de 1918, le troisième est un obus explosif français à fusée d'ogive modèle 1885 datant de 1916 et le quatrième un obus allemand fabriqué à Karlsruhe et datant de 1902.

Dscf9416

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×